Du graphisme à la maroquinerie coutellerie

Graphiste de formation.

 Pauline rencontre André qui est armurier/coutelier et fauconnier par passion. « Ce fut un véritable coup de foudre, se souvient-elle avec émotion ». Avec des âmes voyageuses en 2012, ils décident de partir en Nouvelle Calédonie.  André y développe  la création du premier couteau officiel de région, “le Païta “, symbole des us et coutumes de Nouvelle Calédonie.

” André me souffla un jour l’idée un peu folle de concevoir les étuis des couteaux et de créer une collection en maroquinerie, j’ai eu une pensée émue pour mon grand-père qui travaillait comme négociant en cuir, j’ai donc accepté”.

La création de divers collections de sacs, sacoches, porte cartes et autres petites maroquinerie débute en 2014. 

La maroquinerie coutellerie en Corrèze

En Avril 2019, l’accueil a été « génial et exceptionnel » en Corrèze explique Pauline. 

Pauline travaille dans son atelier où le cuir embaume.  Quelques sacs, des étuis de couteaux, des porte-cartes de crédit, attendent dans la vitrine tandis qu’elle laisse sa créativité la guider dans la conception de prototypes de sacs, sacoches, ceintures et tablier pour de nouvelles collections. 

Sensibles aux terroirs, elle entend créer dans le respect des traditions. 

pauline.napoly@cuirsetlames.fr